retour DOSSIER N°1

CHRONOLOGIE  des  EVENEMENTS

   retour haut de page
1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945

1939

1er septembre

À 4h45, les Allemands envahissent la Pologne avec le prétexte d'une attaque polonaise de la station de radio de Gleiwitz. Il s'agit en fait d'une attaque montée par les SS qui utilisèrent des prisonniers de droit commun vêtu d'uniformes polonais. L'opération s'appelait ironiquement boite de conserve.

3 septembre

Après un ultimatum donné à l'Allemagne de retirer ses troupes de Pologne, l'Angleterre à 11 heures et la France à 17 heures déclarent la guerre devant le refus de Hitler d'obtempérer.  

9 septembre

Sur la recommandation du Premier ministre Mackenzie King, le Canada déclare la guerre à l'Allemagne.

15 septembre

Ultimatum japonais à la France exigeant la cession de bases navales en Indochine.

17 septembre

Devant l'avance rapide des Allemands en Pologne, les Russes sont pris de court et invoquent la protection de ressortissants russes pour envahir la Pologne à leur tour. En réalité, cette invasion faisait partie des accords secrets signés avec l'Allemagne.

19 septembre

Hitler fait son entrée dans la ville de Dantzig. Cette ville servit de prétexte à Hitler pour des revendications territoriales à la Pologne.

23-25 septembre

Echec du débarquement Franco-Britannique à Dakar.

29 septembre

Après un combat héroïque, la Pologne capitule devant l'Allemagne. Les lanciers polonais à cheval contre les panzers n'avaient aucune chance.

1er octobre

A Vichy, loi sur le statut des juifs.

6 octobre

Suite à la victoire éclair contre la Pologne, Hitler lance un appel à la paix mais prépare son attaque à l'Ouest. Nom de code : plan jaune.

11 octobre

La France et l'Angleterre rejettent les offres de paix de Hitler et refuse le fait accomplis.

24 octobre

24 octobre: Rencontre de Pétain et de Hitler à Montoire.

8 novembre

Un attentat à la bombe ravage le Buergerbräukeller où Hitler a prononcé une allocution devant la vieille garde du parti.

23 novembre

Les cuirassés Gneisenau et Scharnhorst coulent le HMS Rawalpindi.

30 novembre

Après avoir rompu les pourparlers avec la Finlande, les Russes passent à l'attaque et envahissent le pays. Le général Mannerheim les tiendra en échec et résistera jusqu'en mars 1940.

17 décembre

Le cuirassé de poche Graf Spee se saborde à Montevideo croyant avoir à faire face à des forces supérieures à la sortie en haute mer. Il avait dû combattre l'Exeter l'Ajax et l'Achille quelques jours auparavant.

 1940

21 février

À Auschwitz, les travaux de construction de quatre camps de concentration commencent.

13 mars

Les Finlandais ne pouvant plus résister plus longtemps à l'attaque russe, cessent le feu et signe le traité de paix avec l'URSS.

9 avril

Hitler déclenche l'opération Weser, l'attaque contre le Danemark et la Norvège.

10 mai

À 5h35, c'est le début de l'offensive à l'Ouest. Deux corps d'armée allemands attaquent les Pays Bas, la Belgique et le Luxembourg. Les plans de l'attaque selon les historiens auraient été conçus par Von Manstein.
En Angleterre, Chamberlain démissionne et Churchill forme un gouvernement de coalition. Chamberlain quitte malade et abattu de l'échec de sa politique d'apaisement. Il mourra l'année suivante.

12 mai

Rommel atteint la Meuse au nord de Dinant avec la 7e division Panzer

13 mai

Gudérian franchit la Meuse à Sedan avec le 19e corps. Il enfoncera les défenses alliées à un point où on ne les attendait pas. Arrivant par les Ardennes, territoire impraticable aux chars selon eux, ils pousseront jusqu'à Dunkerque.

20 mai

Rommel atteint les faubourgs d'Arras et Gudérian prends Amiens et atteint la mer à Noyelles. Les armées alliées sont maintenant coupées en deux.

26 mai

Début de l'opération dynamo à 18h57 qui permettra aux Anglais le sauvetage miraculeux de leur corps expéditionnaire. 338,226 hommes seront sauvés de l'enfer de Dunkerque.

10 juin

L'Italie déclare la guerre à son tour et attaque la France dans le dos. Mal leur en prit car ils furent contenus et furent humiliés aux yeux de Hitler

17 juin

Le maréchal Pétain, président du Conseil, annonce la fin des combats dans une allocution radiodiffusée. Le général de Gaulle rejoint Londres
A Chartres, le préfet Jean Moulin tente de se suicider.

18 juin

Premier appel radiodiffusé par la BBC du Général de Gaulle

21 juin

Ving-sept parlementaires s'embarquent au Verdon, sur le Massilia, pour l'Afrique du Nord

21 juin

Dans la foret de Rethondes, on ressortit le wagon du général Foch qui servit à la signature de l'Armistice de 1918, on le remit au même endroit et on y fit signer les Français. Une fois la cérémonie terminée, Hitler ordonna qu'on transporte le wagon à Berlin et que l'on dynamita les monuments commémoratifs qui étaient sur place disant " Ici le 11 novembre 1918, succomba le criminel orgueil de l'empire allemand, vaincu par les peuples libres qu'il avait essayé d'asservir "

22 juin

Signature de l'armistice franco-allemand à Rethondes.

28 juin

Le général de Gaulle est reconnu comme le « chef des Français libres » par le gouvernement britannique.

3 juillet

Attaque anglaise contre les navires Français à Oran et Mers el Kebir

5 juillet

Rupture des relations diplomatiques du gouvernement Pétain avec la Grande Bretagne.

10 juillet

Début de la bataille d'Angleterre par le bombardement sur Swansea. Comme Churchill l'a dit plus tôt "Ce que le général Wegan appelle la bataille de France est terminée. La bataille d'Angleterre va commencer ".

10 juillet

Vote par les parlementaires des pleins pouvoirs constituants au maréchal Pétain à Vichy.

11 juillet

Pétain fonde l'Etat Français et prend le titre de chef de l'Etat.

13 juillet

Promulgation de la directive n° 15 d'Hitler qui fixe la stratégie de l'opération Otarie : détruire la R.A.F. avant l'invasion de l'Angleterre.

Aoùt

Les premiers agents de la France libre débarquent en métropole pour monter des réseaux de renseignements.

13 août

Eagle tag, jour de l'aigle. Début des bombardements massifs de l'Angleterre par la Luftwaffe. Ils s'en prendront d'abord aux aérodromes. La R.A.F. résistant avec courage fera sortir Goering de ses gonds et il sermonera son monde. À la fin, demandant au général Galland, un de ses as, s'il a besoin de quelque chose. Il s'attirera cette réponse cinglante de Galland : "Oui Feldmarschall, donnez-moi une escadrille de Spitfire".

24 août

La ville de Londres subit son premier bombardement à cause d'une erreur de pilotage. Ce geste allait être lourd de conséquence pour la poursuite des opérations car les Anglais, en représailles, firent de même sur Berlin ce qui mit Hitler en furie et il ordonna d'abandonner l'attaque des aéroports de la R.A.F. et de se concentrer sur Londres ce qui sauva in extremis la R.A.F. qui était à bout de souffle.

15 septembre

Révocation de Laval qui est remplacé comme chef du gouvernement de Vichy par Flandin.

23-25 septembre

Echec du débarquement Franco-Britannique à Dakar.

27 septembre

À Berlin, signature du pacte tripartite entre le Japon, l'Italie, et l'Allemagne.

12 octobre

Hitler renonce à l'opération Otarie, l'invasion de l'Angleterre et la reporte au printemps 1941.

24 octobre

Rencontre de Pétain et de Hitler à Montoire.

11 novembre

Les Britanniques attaquent le port de Tarente à la torpille et coulent trois cuirassés italiens.

13 décembre

Révocation de Laval qui est remplacé comme chef du gouvernement de Vichy par Flandin.

 1941

6 février

Hitler nomme le général Rommel à la tête de l'Afrika Korps ce qui allait avoir des conséquences désastreuses pour les Anglais qui combattaient avec succès les Italiens en Afrique du Nord. Rommel allait leur faire la vie dure.

7 mars

Le Destroyer HMS Wolverine coule le U-47 du commandant Gunther Prien qui s'était introduit dans la base de Scapa flow pour y couler un bâtiment anglais.

10 avril

Le Contre-torpilleur américain Niblack lance des grenades sous-marines sur un U-boat. C'est le premier engagement militaire entre l'Allemagne et les États-Unis. Quoique les sous-mariniers allemands demandaient le droit de répliquer, ils avaient l'ordre formel de Hitler de n'en rien faire de peur que l'Amérique n'entre en guerre avec eux.

14 avril

Les divisions allemandes écrasent l'armée sud en Yougoslavie et isolent l'armée grecque en Albanie. Le 17 la reddition de l'armée yougoslave est signée près de Sarajevo. Par cette campagne des Balkans pour venir en aide aux Italiens qui étaient en difficulté avec les Grecs, Hitler repoussa d'un mois son attaque contre la Russie ce qui allait avoir des conséquences néfastes pour la suite de la guerre pour l'Allemagne.

18 mai

Le Bismarck quitte Gdynia pour son premier raid en Atlantique Nord. Il sera coulé le 27 mai après une poursuite épique dans laquelle il détruira le cuirassé Hood d'une salve.

21 juin

Hitler arrive à Rastenburg, la tanière du loup, son quartier général pour le front de l'Est.
C'est le début de l'opération Barbarossa, l'attaque de l'Union Soviétique.

19 juillet

Les Allemands atteignent les faubourgs de Leningrad et débuteront le plus long siège de l'histoire des guerres qui durera 872 jours.

3 octobre

Hitler annonce à Berlin que l'URSS a été écrasée et qu'elle ne se relèvera jamais.

8 octobre

Les Allemands rencontrent un adversaire de taille : la boue russe qui laissera bientôt la place à la neige.

3 novembre

Les Allemands s'emparent de Kursk qui allait être le théâtre de la plus grosse bataille de chars de la guerre durant l'opération Citadelle.

5 décembre

L'attaque sur Moscou qui n'est plus qu'à quelques kilomètres est arrêtée. Les forces sont épuisées par l'hiver russe. Au désarroi des Allemands, les Russes contre-attaquent avec des forces fraîches venant de Sibérie parfaitement équipée et entraînée pour ce type de combats. Ils doivent reculer et ils ne verront plus Moscou.

7 décembre

Sans déclaration de guerre, les Japonais attaquent Pearl Harbor, aux îles Hawaii, entraînant par ce geste les États-Unis dans la guerre.

11 décembre

Roosevelt reçoit la déclaration de guerre de l'Allemagne et de l'Italie. Une décision lourde de conséquences pour l'Axe puisque les États-Unis mettront la défaite allemande et italienne prioritaire à la conduite de la guerre.

 1942

En LorraineVoir la chronologie des événements en Lorraine

9 avril

Les défenseurs de Baatan se rendent. C'est la plus grosse défaite subie par une armée américaine de tout son histoire.

18 avril

Le colonel Doolittle lance un raid surprise en décollant du porte avions Hornet avec 16 B-25 pour bombarder Tokyo. Leur exploit sera célébré avec éclat par les Américains qui avaient besoin de se remonter le moral après l'attaque de Pearl Harbor.

   5 mai

Craignant que l’Inde se retrouve isolée, les forces britanniques mènent, le 5 mai 1942, l’opération Ironclad, appelée également bataille de Madagascar ou bataille de Diego-Suarez. C’est une invasion amphibie de la colonie française de Madagascar, à Diego-Suarez, commandée par le gouverneur général vichyste Armand Annet en place depuis avril 1941.

27 mai

Un attentat est perpétré contre le boucher de Prague, Heydrich. Il mourra de ses blessures quelques jours plus tard. Des représailles cruelles suivront ce geste.

6 juin

Victoire des Américains à Midway. Grâce à l'interception des codes japonais, ils étaient prêts et les attendaient. La bataille se termina par la destruction des quatre portes avions japonais qui ont participé à l'attaque de Pearl Harbor : Akagi, Kaga, Hiryu, Soryu. Ce fut un désastre pour la marine japonaise qui ne s'en remit pas. Les Américains perdirent le Yorktown dans cet engagement.

21 juin

Rommel capture Tobrouk et est promu maréchal le lendemain.

30 juin

Rommel atteint El Alamein avec la 90e division légère. Ce sera le point culminant de sa poussée en Afrique du Nord. Il aura un adversaire de taille sous peu : le général Montgomery

9 juillet

En Russie, Hitler divise son groupe d'armée sud en deux. L'attaque se fera séparément sur le Caucase et Stalingrad.

12 août

Le général Montgomery prend le commandement de la 8e armée en Afrique du Nord et le commandant en chef Auchinleck est remplacé par sir Alexander. Les protagonistes sont en place pour la bataille d'El Alamein que les Anglais gagneront.

19 août

Débarquement à Dieppe par les forces canadiennes qui se solde par un affreux massacre. Les Canadiens auront 667 morts, 218 disparus, et 1894 prisonniers. À peine 2000 des 5000 soldats canadiens reverront l'Angleterre. Cette opération dirigée par lord Montbatten fut un fiasco total. Quoiqu'on dise qu'elle servit de leçon pour les futurs débarquements.

1er septembre

La 6e armée de Von Paulus atteint les faubourgs de Stalingrad.

12 octobre

Début de la bataille de Guadalcanal. La stratégie de McArthur consiste en saut d'île en île.

23 octobre

Montgomery lance l'attaque de El Alamein par un violent tir d'artillerie. Il parviendra à repousser l'Afrika Korps jusqu'en Tunisie.

8 novembre

Les alliés déclenchent l'opération Torch, le débarquement à Alger, Oran, et Casablanca. Parmi eux, un nouveau général, Patton.

21 novembre

Le général Joukov qui dirige maintenant les Russes à Stalingrad, déclenche l'opération Uranus, l'encerclement en tenailles de la 6e armée de Von Paulus.

 1943

1er janvier

L'armée rouge fait pression sur la 6e armée enfermée dans une poche de 260 km carrés.

24 janvier

Les allemands détruisent le vieux port à Marseille.

30 janvier

Création de la Milice par le gouvernement de Vichy qui succède au Service d'ordre légionnaire (SOL).

31 janvier

Von Paulus se rend avec les débris de ce qui a déjà été la 6e armée. Stalingrad sera le Waterloo des Allemands. Ils ne s'en remettront jamais. C'est maintenant l'heure de la retraite.

16 février

Loi instituant le Service du travail obligatoire.

16 mars

Début de l'offensive contre l'armée allemande en Tunisie.

17 avril

Grâce à la connaissance des codes japonais par les Américains, une embuscade est tendue et exécutée par une escadre de P-38 Lightning qui abat l'avion G4M Betty de l'amiral Yamamoto. Il est tué sur le coup. C'est une lourde perte pour le Japon.

12 mai

Von Arnim et Cramer, les chefs de l'Afrika Korps se rendent et mettent fin à la campagne d'Afrique du Nord.

31 mai

L'armée rouge fait pression sur la 6e armée enfermée dans une poche de 260 km carrés.

31 mai

Arrivée du Général de Gaulle à Alger

3 juin

Création du Comité français de libération nationale (CFLN) sous la co-présidence des généraux de Gaulle et Giraud.

5 juillet

Début de l'opération Citadelle, l'attaque du saillant de Kursk durant lequel le char Panther fera ses débuts. Les Russes étaient prêts ayant capté et décrypté la date de l'attaque. Ils prirent les devants en ouvrant un formidable tir de barrage sur les positions de départ allemande. Ce fut la bataille de blindés la plus importante de toute l'histoire des guerres. L'opération sera arrêté le 13 juillet par Hitler devant le peu de progrès de l'opération et il redéploiera ses forces en Italie où l'orage s'annonce. Les forces en présence lors de cette opération étaient de 2,700 chars allemands contre 3,600 soviétiques.

10 juillet

Le débarquement de Sicile a débuté. C'est maintenant le tour des Italiens et Mussolini est inquiet car les combats s'approchent de l'Italie.

25 juillet

Le roi d'Italie renvoie Benito Mussolini. Il nomme Badoglio à sa place qui déclare que la guerre continue mais négocie la paix avec les alliés. A Rome, destitution et arrestation de Mussolini.

31 juillet

Le général Giraud est nommé commandant en chef des forces Françaises.

1er août

Un raid audacieux est mené à partir du Caire sur les installations pétrolifères de Ploesti, en Roumanie. Les B-24 seront décimés par les chasseurs et la Flak.

10 août

Débarquement allié en Sicile.

10 août

L'armée rouge fait pression sur la 6e armée enfermée dans une poche de 260 km carrés.

26 août

Reconnaissance du CFLN par les Alliés.

2 septembre

Hitler nomme Albert Speer ministre de l'armement et à la production de guerre. Grâce à son génie créateur, Speer réussira un tour de force avec l'armement et contribuera au prolongement de la guerre.

3 septembre

Le général Montgomery franchit le détroit de messine et débarque en Calabre avec la 8e armée.

8 septembre

L'Italie se rend sans condition mais les Allemands avaient déjà occupé et désarmé l'Italie.

12 septembre

L'opération "Chêne" du général Student est réalisé par le capitaine SS Otto Skorzeny. Mussolini est libéré et est emmené du Gran Sasso vers l'Allemagne pour y rencontrer Hitler.

5 octobre

Libération de la Corse par les troupes françaises.

28 octobre

Goebbels admet que l'armée rouge a enfoncé les défenses allemandes et que l'URSS représente un énorme danger.

6 - 9 novembre

Le général de Gaulle reste le seul président du CFLN . Emmanuel d'Astier devient commissaire à l'Intérieur, Henri Frenay commissaire aux Prisonniers et aux Déportés.

21 novembre

Les Américains rencontrent une résistance farouche à Tarawa, prélude de ce qui les attend à Iwo Jima et Okinawa. Ce qui pèsera lourd dans la décision d'utiliser les bombes atomiques quand viendra l'invasion du Japon.

1er décembre

Fin de la conférence de Téhéran entre Roosevelt, Churchill et Staline qui se sont entendus pour les opérations futures de 1944. De cette réunion sortira la décision de la capitulation sans condition de l'Allemagne ce qui aura pour effet de donner à Goebbels des arguments pour déclencher la guerre totale.

10 décembre

La 1e division canadienne se joint à l'offensive sur le port d'Ortona en Italie. Ce sera un des plus durs combats menés par l'armée canadienne qui devront affronter les "paras", troupes d'élites

22 décembre

Le général De Lattre de Tassigny, qui s'était évadé de la prison de Riom en septembre arrive à Alger.

26 décembre

Le Scharnhorst, après un combat héroïque est coulé au large de la Norvège. Sa chance a tourné. Il est tombé dans un piège orchestré par la Royal Navy.

 1944

21 janvier

Première conférence d'Eisenhower avec les chefs militaires chargés de préparer le débarquement de Normandie. Le jour "J" approche.

23 janvier

Débarquement allié à Anzio. Malheureusement, l'effet de surprise fut perdu lorsque le général Clark demanda à ses troupes d'assurer leur tête de pont. Quand ils se mirent en marche, les Allemands avaient eu le temps de leur opposer les forces nécessaires pour les contenir. Ils réussirent même à les repousser jusqu'aux plages où ils furent sauvés par les canons de la marine.

27 janvier

Le siège de Leningrad est enfin terminé. Il aura duré 872 jours et causé la mort de un million de personnes.

 1er février

Constitution des Forces française de l'intérieur (FFI).

12 février

Les Américains sont arrêtés près de la ville de Cassino, au pied du mont Cassin. Le siège de la plus formidable forteresse naturelle vient de commencer.

 26 mars

Les Allemands attaquent les résistants du plateau des Glières

8 avril

Une salve de 324 coups de canons marque l'arrivée de l'armée rouge en Roumanie et en Tchécoslovaquie.

 21 avril

Démission du Général Giraud. Bombardement allié sur Paris. Ordonnance du CFLN sur l'organisation des pouvoirs publics en France libérée.

1er juin

Le message suivant est diffusé aux français par la BBC : " Les sanglots longs des violons de l'automne" suivi le lundi 5 juin par "Blessent mon coeur d'une langueur monotone." C'est le signal que le débarquement de Normandie débutera dans les 24 heures. La résistance doit commencer les opérations de sabotages.

 3 juin

Le CFLN devient le Gouvernement provisoire de la République française.

6 juin

D Day : le débarquement : "Ils arrivent". La plus forte armada jamais assemblée est lancée à l'aube contre la forteresse Europe et le mur de l'Atlantique qu'on dit imprenable. C'est en Normandie que les alliés ont choisi de frapper.

13 juin

Les Allemands mettent en action une nouvelle arme : le V-1. 10 fusées sont lancés sur l'Angleterre et quatre l'atteignent.

 14 juin

De Gaulle arrive en Normandie.

 16 juin

Massacre d'Oradour sur Glane.

20 juillet

À Rastenburg, quartier général d'Hitler, une bombe vient d'exploser. Hitler s'en tire miraculeusement, sauvé par un gros pied de table de chêne qui se trouvait entre lui et la bombe déposée là par le colonel Von Stauffenberg. Il déclenchera des représailles terribles pour se venger et exigera dorénavant le salut nazi. De plus, les officiers devront laisser leurs armes à sa garde SS ainsi que leurs porte-documents avant d'être admis en sa présence.

 20 - 22 juillet

Attaque du Corps Franc de la Montagne noire par d'importantes forces allemandes. Dispersion provisoire du CFMN .

 21 - 23 juillet

Anéantissement du maquis du Vercors par les Allemands.

1er août

Arrivée de la 2e DB à Utah Beach

 15 août

Débarquement franco-américain en Provence

19 - 20 août

Paris est enfin libéré après plus de quatre ans d'occupation. L'honneur en fut donné au général Leclerc qui y fit une entrée triomphale ainsi que le général De Gaule malgré la présence de francs tireurs.

 19 - 20 août

Libération de Toulouse et d'Albi

 19 - 20 août

Libération de astres

 23 août

Le CFMN attaque au Pont de la Mouline, près de Murat, la colonne de la FLAK qui venant de Toulouse se dirige vers le Rhône après avoir occupé Albi les 21 et 22 août. C'est le dernier combat dans le Tarn.

 28 août

De Gaulle dissout les FFI.

1er septembre

Jour d'émoi pour l'armée canadienne. Ils ont l'honneur de s'emparer de Dieppe, théâtre de leur défaite en août 1942. Ils défileront la tête haute, au pas, avec la musique militaire les accompagnant à travers les rues de la ville.

 9 septembre

Formation en France d'un gouvernement d'unanimité nationale.

10 septembre

Une Jeep américaine est la première à traverser la frontière allemande à Aix-la-Chapelle.

17 septembre

Opération Market Garden qui consiste à s'emparer des ponts menant au Rhin avec des troupes aéroportées. Les alliés échouèrent à Arnhem où des divisions SS sous le commandement de Model étaient au repos. Les paras n'avaient que des armes légères à opposer aux blindés. Les renforts qui devaient les atteindre furent retardés et ce fut le massacre. Moins du quart des effectifs réussirent à s'en sortir.

3 octobre

Les Américains enfoncent la ligne Siegfried au nord d'Aix-la-Chapelle

15 octobre

La mort de Rommel est annoncé comme étant survenu des suites de ses blessures en Normandie. Nous savons aujourd'hui que c'est Hitler qui a ordonné son "suicide" pour sa présumée participation au complot du 20 juillet.

19 octobre

L'armée russe fait son entrée en Prusse orientale.

 28 octobre

Décret portant dissolution des milices patriotiques.

16 décembre

À 5h30, Hitler lance l'opération "brouillard d'automne" : l'attaque des divisions Panzer dans les Ardennes en direction du port d'Anvers dans le but de couper les armées alliées en deux et répéter l'exploit de 1940. Les fonds de tiroir ont été grattés pour cette opération et Hitler y joue son va tout. Il sera arrêté autour de Bastogne. Les alliés se remettant de la surprise et le beau temps revenant, les forces aériennes alliés reprirent le contrôle et repoussèrent les Allemands sur leurs lignes de départ. Le général Patton y fut pour beaucoup dans ce revirement en demandant à sa troisième armée de faire un tour à 90 degrés et de monter au secours des défenseurs de Bastogne qui avaient répondu à l'ultimatum allemand par le célèbre "nuts" des noix.

 1945

16 janvier

Hitler installe son quartier général dans le bunker sous la chancellerie du Reich à Berlin. Il ne le quittera plus et s'y suicidera.

4 - 11 février

Conférence de Yalta : La France aura une zone d'occupation en Allemagne.

5 février

Les troupes du général Joukov atteignent Küstrin sur l'Oder, à 75 kilomètres de Berlin.

21 février

Les kamikaze font la vie dure aux navires américains qui participent à l'attaque d'Iwo Jima

12 avril

Le président américain Roosevelt meurt avant d'avoir joui des efforts qu'il a déployé pour gagner la guerre.

29 avril

Mussolini et sa maîtresse Clara Petacci, exécuté tous deux la veille, sont pendus par les pieds devant une foule en liesse.

30 avril

Adolf Hitler et sa femme Eva Braun se suicident et leurs corps sont incinérés dans la cour de la chancellerie où ils seront retrouvés par les Russes.

8 mai

Après plus de 6 ans de combats, les canons se taisent sur une Europe dévastée et saignée à blanc. L'Allemagne capitule, la guerre est finie pour l'Europe.

23 mai

Le gouvernement de l'amiral Donitz qui avait été désigné par Hitler dans son testament comme son successeur est arrêté à Flensburg.

21 juin

Okinawa tombe après des combats suicidaires qui coûtèrent 49151 hommes aux Américains et 190 000 Japonais militaires et civils.

6 août

Le bombardier Enola Gay avec au commande le colonel Tibbets largue la bombe atomique "Little boy" sur Hiroshima à 9h30.

9 août

Le bombardier B-29 Great Artist largue la deuxième bombe atomique "Fatman" sur Nagasaki.

14 août

Le Japon capitule et signera la paix dans la baie de Tokyo à bord du cuirassé Missouri, aux mains du général McArthur, le 2 septembre 1945.