Film et Conférence  
   de Viombois à Berchtesgarden  
Mardi 20 octobre 2015
Etival-Clairefontaine : témoignage d’Oscar Gérard, acteur du second conflit mondial


« La parole du témoin est, pour l’historien, une source précieuse… Pour le grand public, elle constitue une prise directe avec le passé, une manière unique de vivre le récit historique ».
C’est à cette « prise directe » évoquée par Frédérique Neau-Dufour, directrice du Centre européen du résistant déporté du camp de Natzweiler-Struthof, que sont conviés les curieux, les passionnés d’Histoire, les anciennes comme les jeunes générations qui trouveront vendredi une occasion rare de plonger dans le second conflit mondial. Face à eux Oscar Gérard, 92 ans, son incroyable passé et son livre. Un ouvrage de 300 pages, édité à compte d’auteur pour retracer l’épopée d’un jeune homme de 20 ans, « De Viombois à Berchtesgaden ». Il y évoque les jours « les plus durs, les plus instructifs, les plus marquants » de sa vie. L’ancien professeur d’Histoire de Phalsbourg – ville dont il fut maire durant trois mandats – évoque avec recul et sans concession la bataille de Viombois à laquelle il prit part au sein du Groupe mobile Alsace – Vosges – GMA – et son arrivée en Allemagne au sein de la 2e DB « une machine de guerre bien huilée et dirigée par un chevalier chrétien ». « Je voudrais contribuer à éclairer la lanterne de ceux qui essaient d’expliquer les fantasmes actuels de notre pays par le camouflage ou l’enterrement systématique de ce passé douloureux », explique l’ancien conseiller général mosellan. Pour cela il s’est « efforcé de sonder au maximum les intentions profondes qui ont animé les hommes, de les regarder en face, sans éliminer le sublime ou le sordide ».
Pour cette 3e édition « revue et complétée », Oscar Gérard s’est attaché les compétences « d’enfants de résistants authentiques ou de déportés ». Liliane Jérôme, Jean-Michel Adenot ou Gérard Villemin ont ainsi apporté leur pierre à la construction d’un édifice bâti sans manichéisme.
Oscar Gérard, « De Viombois à Berchtesgaden ». – Vendredi 23 octobre à 20 h à la salle Bernasconi, cour des Moines. La soirée débutera par la projection du film de Christophe Lagrange « Viombois, la bataille du hasard ».
F.M.-B.

Haut de page